mercredi 24 juillet 2013

Vers un Ministère de la Culture et de la Destruction ?

Après la guerre, une génération solide et courageuse a relevé la France sous l'appui d'un Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme.
Aujourd'hui nous serions le seul pays au monde à posséder un Ministère de la Culture et de la Destruction si on en croit le manque d'attachement de la ministre en charge actuellement du Patrimoine Moderne et Contemporain, pour lequel, c'est clair maintenant, elle semble  n'avoir aucun attachement. Un manque de... culture architecturale ?
http://www.latribunedelart.com/la-halle-de-fontainebleau-va-etre-demolie
Je propose de commencer une liste des monuments modernes morts sous le ministère actuel.
Malheureusement cette liste sera longue.
Envoyez-moi tous les bâtiments modernes et contemporains laissés sans projet, sans classement, sans protection. Cela sera comme un bombardement sur notre mémoire.
Ça suffit !
Il y a un moment où le Ministère ne mérite plus le travail de la société civile que l'on épuise par une indifférence qui est bien aussi un geste politique. Ceux qui font le travail de signalement, ceux qui simplement veulent refonder la relation entre le grand public et l'héritage moderne méritent mieux que cette politique de gestion. La Culture cela ne se gère pas, cela s'invente.
Dire qu'on se targue d'être le pays le plus visité du Monde. Bientôt les touristes viendront voir un champ de ruines ?
Madame, Madame.... il est encore temps.
Sauvez  l'école d'architecture de Nanterre, sauvez l'école de Gond-Pontouvre, sauvez la halle Esquillan de Fontainebleau, sauvez le siège social Novartis-Sanofi de Rueil-Malmaison...
Faites, enfin, de la politique.
Nous en ferons également quand on nous demandera un bulletin de vote, on se souviendra.
On n'oublie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire