samedi 27 juillet 2013

Les Cyclades



Souvent, un peu vite, quand on évoque la Grande Motte, on a tendance, et c'est bien normal, à n'évoquer comme architecte que Jean Balladur.
Or, si l'ensemble de la station fut supervisé par l'architecte, il y a aussi de nombreuses réalisations que l'on doit à d'autres architectes ayant suivi de près ou de loin, les avis, les ordres, les conseils de Jean  Balladur.
Nous allons regarder aujourd'hui une de ces réalisations : les Cyclades.



Et s'il s'agit d'une carte postale à vues multiples, nous allons nous en réjouir car ainsi nous allons pouvoir saisir un peu mieux l'ensemble de ce Village Vacances dessinés par Messieurs De Richemond et D'Outreligne si on en croit la carte postale Combier.



Pas de Pyramide ici mais un plan carré offrant en son centre une cours intérieure dans laquelle les architectes ont dessiné un très joli ensemble de petites constructions cylindriques dont les fenêtres des chambres sur des coursives sont orientées. La cour agit comme un paysage protégé et inconnu pour les passants à l'extérieur de la construction. On voit d'ailleurs que la façade est découpée dans l'esprit de la Grande Motte, reprenant le jeu graphique de cercles et de bandeaux offrant une ombre salutaire. L'image dans la ville donne à ce Village Vacances la sensation d'un socle sur lequel les Pyramides viennent se poser.



Il faudrait avoir la chance de visiter ce lieu pour poursuivre le plaisir donné par le détail du hall d'entrée dont le design du comptoir de réception laisse rêver à des aménagements bien marqués par leur époque. Sans doute que cette impression a dû disparaître aujourd'hui.



On aimera aussi le très beau logotype des Cyclades dont nous ne connaissons pas le concepteur. l'ensemble forme bien une belle carte postale qui raconte une œuvre, qui offre une sorte de porte temporelle vers une époque qui, depuis les images, semble toujours radieuse.
N'oublions pas que la Grande Motte est un ensemble, que petites, grandes réalisations et mobiliers urbains sont indissociables et que c'est bien cet ensemble qu'il faut protéger.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire