jeudi 8 août 2013

Résidence Delcoy mais de qui ?

Je sais (vu le pillage des références et des images c'est tout à mon honneur sans doute) votre goût pour les découvertes et les lieux inconnus que vous faites ici.
Pour satisfaire votre appétit d'ogre même pendant cette période estivale, je vous propose ce genre de pépite qui semble bien n'avoir eu de publicité que par les cartes postales.
On verra que le programme architectural, ici une résidence de repos, pousse les éditeurs à en faire l'inventaire intérieur et extérieur afin de permettre à ceux qui y viennent de partager leur lieu, de faire voir là où ils sont, nous offrant par la même occasion un vrai grand tour du propriétaire. Pas de doute que nous verrons bientôt des inventeurs de trésors se précipiter à Saint-Jean Cap Ferrat pour faire un reportage sur cette résidence Delcoy en oubliant de me le signaler gentiment.
Alors regardons :



D'abord de loin, on devine déjà que la Résidence Delcoy offre bien des caractéristiques propres à nous plaire. Une volumétrie décidée toute en courbes de béton offrant dans ses plis des ouvertures sur le jardin. Cercles dans cercles, ombres sur ombres cela fabrique bien un objet intéressant au moins du point de vue formel.
On retrouve ce jeu :



Ici un emboîtement de cubes les uns sur les autres, jouant ainsi avec des retraits, des avancées qui inventent des balcons. Sans doute que la couleur ne nous convient pas mais on reste tout de même séduit par une construction simple et on n'oublie pas de remarquer que les détails des arrondis des pans de béton et des évacuations des eaux de pluies déterminent bien une attention.
Certes, pour ce qui est de la couleur et de la matière du crépi, on sera moins enthousiaste.
Approchons-nous encore :



C'est beau non ?
On voit comment les pans courbes de béton se plient pour nous accueillir et former des espaces multiples que le photographe André Clarisse fait jouer avec la végétation et la ligne de montagne.
Entrons :



Je crois que les amateurs de décoration Vintage seront ravis ! Du mobilier au traitement du plafond, tout est travaillé avec goût et dans un ensemble certainement supervisé par un décorateur d'intérieur. Regardez bien le plafond fait de lames de verre et de chrome, regardez bien les petites alcôves de simili- cuir noir et orange épousant la forme de toutes petites tables orange vif qui reprennent les couleurs du comptoir du bar. Regardez bien également le traitement du sol qui offre aussi des courbes superbes. Même l'escalier semble prendre le relais du plafond. Simplement superbe non ?





Au salon :



Certes plus discret que le bar, le salon de la mer nous offre tout de même aussi un bel ensemble plus clair, plus lumineux. les très beaux petits fauteuils très légers et simples sont disposés à l'envi. On devine à gauche un escalier qui serait bien celui du bar. La lumière entre parfaitement en nous montrant le plafond qui laisse percevoir la charpente en lamellé-collé qui fait à elle seule la décoration. Ajoutez quelques très belles suspensions-globes et vous aurez un espace entièrement tourné vers la lumière, vers l'extérieur.
On notera que l'ensemble de ces cartes postales est des éditions du Daana dont les photographies, sauf une, sont de Paul Doin.
Mais qui est l'architecte de cette résidence Delcoy ? Qui a su ainsi offrir au programme du séjour un ensemble bien dessiné, moderne et sans extravagance tout en étant original ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire