lundi 1 juillet 2019

On nous écoute

Ce matin, France Culture a la bonne idée de nous proposer une belle émission sur le centre de communications spatiales de Pleumeur-Bodou.
L'émission est superbe, donne toutes les informations nécessaires et nous permet de bien ressentir le choc que cette construction ultra-moderne a produit dans une paysage de Bretagne presque trop archétypal.
D'ailleurs c'est bien ce que les éditeurs et photographes de cartes postales ont voulu rendre mettant souvent dans le cadre de leurs cartes postales à la fois la boule du Radome et un élément signifiant la Bretagne bretonnante comme on dit.
Le contraste produira le pittoresque de cette modernité dont il était alors naturel de s'emparer encore dans cette période. Des dizaines de cartes postales furent produites de cet objet comme bien d'autres objets techniques de l'époque : barrages, antennes de télévision etc...
L'époque aimait son avenir et surtout son présent. On entend bien cela dans l'émission de ce matin.

Je vous propose donc une sélection de cartes postales de ma collection de ce centre de communication de Pleumeur-Bodou que vous pourrez regarder en écoutant l'émission de radio. Vous aurez alors le son et l'image, une télé-vision en quelque sorte.
Pour écouter l'émission allez ici :

https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/revolutions-des-sixties-15-un-ballon-dans-la-lande-laventure-spatiale-de-pleumeur-bodou

On commence ?
D'abord deux cartes postales éditées lors du Premier Jour (émission du timbre) de la première liaison de télévision par satellite. La date c'est le 29 juillet 1962.
La première est une édition Jos (grand éditeur) qui propose timbre et carte postale à l'unisson ! Est-ce possible pourtant que la photographie, si on en croit certains détails, aurait été réalisée pendant le chantier ?

La suivante est des éditions Jack par jean Stoll.


Toujours en noir et blanc, une édition du Centre National d'Études des Télécommunications et son tampon, donc achetée certainement sur place. Le Radome est collé directement contre une petite maison bretonne pour faire jouer le contraste entre modernité et tradition. Le chien nous regarde...



Est-ce la même maison que les éditions du C.O.S du C.N.E.T a choisi aussi de cadrer ? Sans doute !
L'apparition au loin de cette boule blanche au milieu des fougères, c'est vrai que c'est inquiétant et beau.



Continuons de tourner autour de cette maison ! On la retrouve sur cette édition Combier expédiée en 1962 avec le beau timbre de Cocteau.



Presque abstraite, cette très belle carte postale me fut envoyée par Claude Lothier lui-même, oui. C'est aussi une édition Jos.


Offerte par le même Claude, cette carte postale nous permet de nous rapprocher et de voir l'entrée du Radome. Est-ce dans ce préfabriqué mono-pente que les visiteurs pouvaient acheter leurs cartes postales ? Et qui est l'éditeur de ce chalet préfabriqué venant s'amuser de l'architecture technique du Radome ? C'est toujours Jack qui édite cette carte postale expédiée en 1965 :


Pour faire une station spatiale à la James Bond, les Belles éditions de Bretagne nous proposent une photographie de Y.R. Caoudal nous montrons des machins et des bidules techniques superbes ! Difficile de savoir ce que nous regardons si on n'est pas un technicien averti mais vous avouerez que cela ressemble à une base spatiale !


D'encore plus près, l'étrange Command Tracker pointe ses fusils Laser vers le ciel breton ! Quelle image emplie d'un imaginaire superbe ! Et pourtant nous ne sommes pas chez les Thunderbirds !



Prenons l'air. Une belle vue aérienne et on comprend mieux le choc du paysage et du Radome ! L'éditeur est le C.N.E.T/ E.V. On peut même replacer la petite maison vue plus haut.


On descend un peu et la boule du Radome émerge comme un champignon superbe et vierge, même éditeur que précédemment :



Combier éditera cette carte postale pour l'émission du Premier Jour du centenaire de l'UIT avec Pleumer-Bodou gravé à droite. On appelle cela un entier postal. C'est beau non ?




































Vous aimez les déserts martiens rouges et pleins d'espoir ? Allez en Bretagne à Pleumer-Bodou !
cette carte postale des éditions Yvon est un cliché du célèbre Alain Perceval, spécialiste des vues aériennes qui, ici, confie son cliché à Yvon pour être imprimé par la fameuse maison Draeger. Un must du trio des cartes postales ! La carte fut expédiée en 1971.





































Pour finir, sans doute un chef-d'œuvre de la carte postale et de l'objet scientifique mais aussi de l'architecture en plastique. Tout cela est réuni dans ce cliché absolument merveilleux, doré, étrange, presque intimidant !
Quelle image ! Quel lieu !
Il s'agit d'une carte postale de la collection C.O.S du C.N.E.T. Merci à eux pour ce chef-d'œuvre éditorial !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire