mardi 11 février 2014

Très serrés

De beaux immeubles radicaux.
Un rien serrés, semblant une famille qui se regroupe.



Nous sommes au Québec, à Montréal devant le complexe Desjardins grâce à une carte postale Golden Shield.
J'adore ça.
Quelque chose de retenu et même de chic si on regarde bien les détails des angles, quelque chose de dessiné.
Vous trouverez ici toutes les informations sur ce complexe qui agit comme un morceau de ville à lui tout seul tentant une fois encore, la juxtaposition habile de bureaux, de logements, de commerces et d'espaces publics qui doivent permettre à tout ce petit monde de vivre heureux en se croisant grâce au dessin précis de son architecte urbaniste Jean-Claude La Haye.



Mais si tout tient bien par une permanence des grilles, pourquoi donc le petit immeuble en bas à droite affiche-t-il une grille différente ? Un autre architecte ? Le désir de briser une probable monotonie ?
On notera que le parc automobile dans la rue hésite entre l'Amérique et ses grosses automobiles et des productions plus modestes ! La petite Honda a l'air bien perdue !



Encore plus serré :



Cette belle carte Yvon nous montre à la Défense la Tour Manhattan qui, par le jeu des reflets nous montre à son tour (oui...) la Tour Aurore aujourd'hui disparue.
Cette proximité des immeubles que les verres en miroir accentuent est superbe. Il y a dans ce matériau quelque chose des limousines au verre teinté ou des salons privés chez Régine dans la période Disco.
Le photographe de cette belle image reste anonyme et on s'amuse de le voir serrer ainsi la façade dans son cadre en laissant doucement un premier plan végétal venir chatouiller la modernité implacable.



On notera que la Tour Manhattan est dans le film L'aile ou la cuisse, le siège social de l'empire de la malbouffe Tricatel !
On devine d'ailleurs sur cette image du film,  au travers des grandes baies, la Tour Aurore à son apogée.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire