mardi 5 mars 2019

Les Halles ? C'est vachement bien raté comme d'habitude.

Un mot rapide pour vous dire que, hier, nous avons eu la grande joie d'entendre sur France Culture la belle analyse de Françoise Fromonot sur l'aventure des Halles à Paris.
Le moins que l'on puise dire c'est que, justement, elle dit les choses...
Il est toujours heureux d'entendre des personnalités qui travaillent avec ardeur nous faire partager généreusement leur travail sans donner de leçon, en étant au plus près de leur sujet, avec cette distance de l'observatrice amusée et aussi parfois interloquée des mœurs politico-financières, souvent trop loin, bien trop loin d'une politique participative et citoyenne.
Les Halles c'est un ratage à tous les étages : l'architecture, l'urbanisme, le social.
On passera sur l'habituelle démagogie qui récupère tout, même la liberté de la rue qui venait là.
À écouter d'urgence :

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/lurbanisme-est-il-un-sport-de-combat

Pour lire Madame Fromonot :
la Comédie des Halles. Intrigue, mise en scène.
La Fabrique, éditeur, 2019.
 Comme David nous a déjà beaucoup parlé des Halles de Paris, voici deux nouvelles cartes postales sans trop de commentaires :





































La première est une édition Chantal qui nous montre le Forum des Halles et la perspective sur Saint Eustache. On notera avec joie que l'éditeur nomme les architectes messieurs Vasconi et Pencreac'h. Mais un détail nous chiffonne. Quelle est donc cette construction faite d'éléments préfabriqués qui fait le raccord entre le Forum et l'église ? Il s'agit d'une construction éphémère mais dans quel but  ? Difficile de lire ce qui est inscrit sur sa façade... Le photographe a fait une image très serrée pour effectuer sans doute le collage judicieux de ce qui était alors la construction "moderne" et l'ancien Paris. On note que le photographe est très près du bord du trou.
Autre point de vue :


Toujours chez l'éditeur Chantal, cette fois le photographe cadre bien le trou du Forum des Halles et les galeries marchandes disparues aujourd'hui. Le soleil donne à tout cela un air joyeux que le jaune de la toile tendue de l'entrée éphémère du Métro souligne encore. Le Vieux Paris a bien du mal à faire une petite crête sur le haut des galeries. Pour notre part, nous aimons le caractère très minéral de l'ensemble et, sans succès nous nous amusons à croire que nous pourrions dans le reflet en face trouver le photographe piégé en train de cadrer. Le point rouge du vêtement nous fait penser à John Hinde.

David nous a montré il y a peu sa collection de vues stéréoscopiques qu'il avait effectuées avant la démolition, pour nous qui n'avons pas vraiment connu cet espace, c'est comme y être...
Merci.
Walid Riplet, J-J Lestrade

Pour voir ou revoir quelques articles sur les Halles :
https://archipostalecarte.blogspot.com/2014/04/un-forum-ou-des-halles-pour-la.html
https://archipostalecarte.blogspot.com/2015/01/chose-perdue.html
https://archipostalecarte.blogspot.com/2015/10/fabio-rieti-lhomme-qui-marchait-sur-les.html 
https://archipostcard.blogspot.com/2010/07/lettre-de-monsieur-pencreach-au-maire.html
https://archipostcard.blogspot.com/2011/12/le-trou-desdedans-la-memoire.html
https://archipostcard.blogspot.com/2008/09/faire-le-plein-par-le-trou.html



Aucun commentaire:

Publier un commentaire