dimanche 19 mai 2019

Peï et puis Peï et puis plus rien

Ils sont toujours dans leurs examens, ça ne rigole pas.

Monsieur Peï est décédé.
Avec une telle figure de l'architecture, difficile d'être original ou de croire que l'on révélera quelque chose de plus. Quelques clics sur votre clavier et vous aurez des milliers de pages sur cet architecte génial.
Bien entendu, en France, on a la Pyramide du Louvre si photogénique que des milliers de cartes postales vous en raconteront la forme et la présence. Je ne manquerai pas à mon devoir de vous en montrer quelques-unes.
Mais je voudrais vous montrer d'abord cette Tour à Singapour, la O.C.B.C car je la trouve particulièrement bien dessinée et qu'elle est peut-être moins connue que notre belle Pyramide :




































La carte postale est une édition S.W. Singapore sans nom de photographe ni d'ailleurs de nom d'architecte. Je n'arrive pas à trouver le nom de l'architecte de la tour U.O.B à gauche de l'image et qui est détruite maintenant.
Pour la Pyramide, je commence par cette carte postale que j'aime beaucoup :


Il s'agit d'une édition CL'H montrant le nettoyage acrobatique de la Pyramide qui, effet superbe, semble disparaître dans le ciel. Je l'ai déjà publiée mais bon, elle est très touchante.
Je vous propose celle-ci :




































Cette carte postales des éditions de la réunion des Musées Nationaux est datée de 1988 ! Déjà ! La photographie est de Deidi von Schaewen pour Connaissances des arts. Bien entendu, l'intérêt d'une telle image est de percevoir mieux la structure surtout grâce au détail en haut de la photographie. Si la transparence du verre semble bien totale depuis l'intérieur, on remarque tout de même que la grille marque l'image. C'est très beau et cela fait penser à Frei Otto.
Et si on zoomait ?


Voici donc une autre carte postale serrant encore davantage sur la résille. L'éditeur est éditions à vue d'œil (joli nom) et le photographe est Xavier Testelin. Quoi dire ? Qu'il est difficile de faire la netteté sur le Louvre derrière et la pyramide devant, dans le même temps...
Je m'arrête là.
Il pourrait y avoir encore tant et tant de cartes postales de cette pyramide du Louvre.
Je vous rappelle que vous pouvez aussi lire ou relire l'article sur le beau MuDam dessiné par Monsieur Peï au Luxembourg ici :

https://archipostalecarte.blogspot.com/2014/03/lea-luxembourg.html


Aucun commentaire:

Publier un commentaire