lundi 8 octobre 2018

Nancy, mal à Prouvé ?


Sur cette carte postale un rien particulière, le résumé parfait d'une époque, comme l'heureux cliché d'un moment.
Automobiles, architectures et même cette inscription de Palais des Congrès nous plongent bien dans un espace-temps particulier.
Deux constructions différentes pourtant :


























Le Palais des Congrès et les immenses tours blanches à l'arrière plan et leur décor en balustrades de béton découpé tellement à la mode, faisant jouer un cinétisme simple.
Je me souviens de cet endroit et c'est bien ce qui me plut immédiatement à la découverte de cette carte postale. Nous sommes à Nancy, c'est même une édition de la Ville de Nancy puisqu'il s'agit d'une carte postale promotionnelle éditée par la Ville pour faire connaître le Palais des Congrès, je vous laisse lire ce verso de la carte imitant une correspondance fictive. Mais qu'est devenue Sophie qui joue le rôle du Timbre et remplace Marianne ? Toujours employée par le Palais des Congrès ?



Mais.
Mais revenons à l'architecture.
Je me souviens que je fus très séduit par ce Palais des Congrès, par le traitement de son rez-de-chaussée avec ses immenses jardinières très sculpturales. Bien entendu, à Nancy, les panneaux de façade de ce Palais des Congrès me firent rêver à Jean Prouvé.
J'aime leur couleur, l'arrondi des coins, leur surface d'un lisse parfait. On dirait des hublots de Boeing. Mais sont-ils de Jean Prouvé ? Je ne le pense pas.
Après tout, le mur-rideau n'appartient pas tout entier à l'ingénieur, quand bien même nous sommes à Nancy ! Qui pourrait les identifier et, ou, bien les attribuer ?
Mais le beau souvenir que j'ai surtout gardé de ce Palais des Congrès, c'était son escalier visible depuis l'extérieur et que j'avais rêvé récupérer :











































































































N'est-il pas magnifique cet escalier ? Qui a dessiné cela ? Qui aura eu le culot d'aller le chercher dans les gravats de la ruine du Palais des Congrès puisque ce dernier sera (est ?) bientôt démoli, détruit, anéanti ? Qui pour sauver ce magnifique élément d'architecture ? Qui sauvera en même temps quelques panneaux de façade si représentatifs de ce mode constructif de l'époque ? Le Musée du Fer ?
Battez-vous pour sauver cela au moins !

Les photographies qui suivent sont de 2011 déjà ! On remarque que les beaux immeubles avaient perdu leur découpage de béton et avaient donc eux aussi subi un malheureux ravalement niant leur esthétique. Je ne sais pas de qui sont ces immeubles mais ils formaient alors un bien beau morceau de ville associés ainsi à ce Palais des Congrès.
Ainsi, cette modeste carte postale aura eu deux mérites : maintenir dans mes souvenirs le désir de revoir et maintenir l'histoire de l'architecture de cette période à Nancy dans un beau document populaire. Et si l'architecture de cette période à Nancy est méprisée et donc sacrifiée, il nous restera ce document pour évoquer son existence mais aussi les modes de communication de la Ville de Nancy, alors, fière encore de sa Modernité.










































































Et comme dit l'autre avec son argument imparable....
« Il aurait été extrêmement difficile de restructurer un bâtiment conçu pour être un Palais des congrès. D’autant qu’il y a de l’amiante ! La démolition est la solution la plus simple », explique Philippe Jovignot, qui gère le projet pour la famille Deromedi.
Ben voyons... Où simplicité doit rimer forcément avec intelligence. On se marre.

On notera que les clichés de Google Earth datent de 2018 et que le Palais des Congrès y est encore debout. Ami(e)s Nancéen(ne)s Dites-nous ce qu'il en est aujourd'hui.
Sauvons ce qui peut encore l'être...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire