dimanche 8 mars 2020

Ça se passe près de chez vous, de chez moi

C'est toujours étrange de voir soudain l'urgence passer à proximité de son domicile. Cela donne au risque de disparition une incroyable intimité.
Le bâtiment en question est situé à Mont-Saint-Aignan, dans la très proche banlieue de Rouen, sur le campus universitaire, il s'agit de la Faculté des Sciences de Mont-Saint-Aignan.
Comme je n'ai pas l'intention de faire moins bien que les amis et amies de DOCOMOMO en vous expliquant en quoi ce bâtiment en danger est une très belle chance patrimoniale, je vous conseille de lire le remarquable texte écrit sur la page de la pétition.
Car, oui, vous allez signer cette pétition.
https://www.change.org/p/pr%C3%A9fet-de-seine-maritime-non-%C3%A0-la-d%C3%A9molition-du-campus-de-mont-saint-aignan?recruiter=1046715673&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition
Il le faut.
Vous vous le devez à vous-même.
 Il est, une fois encore, question dans notre beau pays de la préservation d'architectures modernes totalement oubliées des institutions (surtout ici en Normandie..., en Seine Maritime...) et qui risquent de disparaître.
On détruit. On éradique. Et surtout, on n'a pas le courage d'un vrai inventaire qui ne serait pas seulement une liste réservée à quelques lecteurs égarés mais un inventaire actif, décidé, courageux qui dirait aux politiques culturelles, aux aménageurs et aménageuses du Territoire, aux petits barons locaux (chez nous, les socialistes joyeux de la Fabiusie eigthy) que là se tient un Patrimoine.



Alors...
Voilà la rare et seule carte postale que je possède de ce campus universitaire de Mont-Saint-Aignan. La carte postale ne possède pas de nom d'éditeur mais pour une fois nomme les photographes :  W. et D. Cordier. La carte postale ne parle pas de Mont-Saint-Aignan mais du campus de Rouen, ce qui est bien représentatif de l'action de la ville sur sa géographie locale. On y voit donc en noir et blanc les très beaux bâtiments de la Faculté des Sciences. Je m'étonne de l'affranchissement datant de 1990 ! Bien entendu, la carte postale est bien plus ancienne. Le bâtiment menacé est bien celui tout à droite de l'image.

Je donne à lire seulement cet extrait du texte de la pétition :

Pour une réhabilitation
La réhabilitation est donc non seulement possible, mais elle est économe en coût, en temps de chantier, en énergie et elle génère des espaces dont la valeur culturelle est indéniable. La sauvegarde permettrait non seulement de conserver un témoignage d’une architecture remarquable de la Normandie de la fin des années 1950, mais elle mettrait à disposition un site à disposition de la communauté universitaire et estudiantine : rappelons que le site de Caen construit par Henry Bernard est quant à lui protégé et que la faculté des sciences de Bordeaux, édifiée par René-André Coulon, a été remarquablement réhabilitée par Paul Chemetov en 2016.









Aucun commentaire:

Publier un commentaire