dimanche 15 novembre 2015

Soyez citoyens, soyez mobilisés !
















Bonjour à tous,
Difficile.
Toujours difficile de reprendre.
Mais voilà, je crois que l'action est le meilleur remède.
Nous avons déjà raconté ici le scandale de la destruction du Mirail, œuvre majeure de Georges Candilis et notamment de son université, éradication faite par les architectes Valode et Pistre associés à Cardete & Huet qui s'imaginent pouvoir en ne laissant rien garder l'esprit.
Allez lire leur texte sur leur projet, c'est d'une drôlerie... Un genre mixte superbe allant de la citation de Candilis au gothique en passant par l'inévitable et moderne canopée... Ce texte merveilleux et si intelligent nécessitait bien l'aide de Michel Serres...
http://www.v-p.com/fr/projects
On rigole et juste après on a honte.
Sur une ruine, peut-on vivre ce qui a disparu ? Va-t-on nous vendre la réalité augmentée, augmentée de la démagogie d'une politique d'éradication adossée à la pensée d'un vieux philosophe du star système ?
Méditons, méditez...
Je reçois donc à nouveau une alerte, cela sera sûrement la dernière avant la ruine totale, l'échec complet de la protection du Patrimoine moderne à Toulouse et sa région. Cela sera le signe de ce qui attend le Patrimoine moderne dans cette région, cela sera la preuve de l'inefficacité des institutions ayant laissé faire. Cela sera la preuve qu'être architecte aujourd'hui c'est écraser du pied l'héritage de la Modernité sans remord aucun, vraiment sans remord. Que vous a-t-on appris ?
Échec du désir ou échec d'un fonctionnement  des institutions ?

Alors vous pouvez agir.
Comme moi vous aimez visiter les lieux, vous aimez relire des vieux numéros des revues d'architectures, vous en faites des sites, vous aimez le vintage comme vous dites, vous aimez chiner la période qui est perdue, vous aimez visiter des expositions d'architecture, vous en achetez les catalogues et surtout vous les lisez, vous aimez en faire de l'art contemporain, du Design, vous aimez enseigner cette période, vous faites des blogs, vous aimez faire comprendre qu'il y avait là du génie et surtout de l'humanisme, vous n'aimez pas avoir du regret lorsque la disparition a eu lieu sans vous, alors vous devez agir, agir vite, maintenant, sans retard.
Soyez citoyens, soyez mobilisés !
Signez la pétition, partagez-la, parlez autour de vous de ce scandale, de cette bêtise ! Ne les laissez pas faire dans le silence ! Faites-le MAINTENANT !
Cela sera utile, croyez-le ! Soyez vivants !
Soutenons l'inititiative "les 101 patios du Mirail"
Comité de Vigilance Brutaliste.


Nous nous permettons de reprendre complètement l'appel ci-dessous :


Non à la politique de la table rase à la fac du Mirail !

Si ce message ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien :

http://www.mesopinions.com/petition/art-culture/politique-table-rase-fac-mirail-preservation/13741
 

Chers amis du campus de Candilis, Josic et Woods au Mirail,
Vous avez signé la pétition "Non à la politique de la table rase à la fac du Mirail ! Pour la préservation et la rénovation d’un ensemble de bâtiments de Candilis."et nous vous en remercions.

Pour plus d'efficacité, nous avons créé une association, "Les 101 patios du Mirail" pour relayer notre demande de préservation et pouvoir être considérés comme un interlocuteur par les instances de l'université.

Nous concentrons nos efforts désormais sur un bâtiment placé à l'entrée du campus et qui est un des seuls encore debout, le seul par ses dimensions à être pleinement représentatif du travail sur la trame, grâce notamment à ses 7 patios. Il s'agit du bâtiment 18.

La revue d'architecture AMC a consacré, dans son numéro de septembre, un dossier à la démolition-reconstruction du campus du Mirail. Il est bien fait et il est désormais accessible en ligne. En outre, elle a initié un débat sur son site internet.

Nous vous invitons à y participer et à y déposer des réactions. Vous pouvez y accéder grâce au lien suivant:
https://www.amc-archi.com/photos/a-toulouse-l-universite-du-mirail-de-candilis-sera-t-elle-completement-rasee,3264/le-candilis-ce-qui-reste-du-b.1

Nous vous tiendrons au courant des prochaines rencontres et événements autour de notre revendication.

Les 101 patios du Mirail 



Quelques extraits de la revue l'Architecture d'Aujourd'hui mai/juin 1968 :






Aucun commentaire:

Publier un commentaire