mardi 28 octobre 2014

L'esprit d'escalier

Peut-on connaître une architecture simplement par la qualité de l'un de ses détails constructifs ?
Si j'en crois mes amis Patrick et Miguel, oui !
Voici que tous les deux, sans se passer le mot, m'envoient une carte postale d'un escalier !
Commençons par l'envoi de Patrick Gaïaudo :



Cette carte postale nous montre donc l'escalier du MHK de Kassel grâce à une photographie de Fritz Dressler. Je ne sais rien de cette construction, même pas s'il s'agit d'une construction moderne ou ancienne. En effet, il est impossible de localiser cet escalier au MHK. Pourtant sa forme, le dessin de ses marches, nous font rêver à une construction contemporaine, mais je crois bien que je me fais avoir par l'image et que, d'ailleurs, ce petit jeu pourrait bien être le centre même de l'envoi de mon ami Patrick, se jouant de moi et de mes goûts ! Merci en tout cas, Patrick, pour cette énigme.
Pour cet autre escalier, c'est beaucoup plus simple :



Envoyé par Miguel Mazeri, cet escalier est sans doute l'un des plus célèbres de son époque, l'un de ceux qui marquent la qualité de son architecte. Ici ce n'est rien moins que Bernard Zehrfuss pour le Musée gallo-romain de Lyon en 1975. Merci Miguel !
On notera que l'éditeur joue bien son rôle en donnant au verso toutes les informations sur l'architecte. Comment ne pas être ému par cette ligne superbe descendant d'un puits de lumière ? L'immense et épaisse rampe accentuant d'ailleurs le dessin de l'hélice et provoquant la sensation d'un mouvement vers nous.
Mais j'ai dans ma bibliothèque un très beau livre acheté aux Emmaüs. Il s'agit de Stahltreppen chez Julius Hoffmann éditeur. Ce livre est consacré aux escaliers métalliques et fut imprimé en 1962. C'est une merveille éditoriale qui pourrait à elle seule mériter plusieurs articles ! 
On y retrouve Claude Parent comme quoi, on peut avoir rêvé de rampes et avoir réalisé de très beaux escaliers. On notera également que Robert Doisneau est crédité par trois fois dans cet ouvrage. Cela démontre bien que les photographes prenaient également ce type de commandes plus techniques.
Je vous donne à voir quelques beaux morceaux dans un choix tout à fait personnel !
Allez, ne soyez pas jaloux... Si, si, vous l'êtes.... C'est bien fait !




Architecte : Arne Jacobsen. Photographe : Strüwing.

Architecte : Arne Jacobsen. Photographe : Strüwing

Architectes : Gio Ponti, A. Fornaroli, A. Rosselli, Mailand.

Architecte : Harald Dielmann. Photographe : Freidhelm Thomas.
Architecte : Harald Dielmann. Photographe : Freidhelm Thomas.

Architecte : Arne Jacobsen. Photographe : ?

Architecte : Albert Stenzel. Photographe : Hans Lohrer.

Architecte : Dr Carlo Villa. Photographe : Camera-Color Mailand.

Architectes : Leon Palm, Willy van der Meeren. Photographe : ?

Architecte : Sergio W. Bernades. Photographe : ? 
Architecte : J. J. ven der Linden. Photographe : Jaap d'Oliveira.
Architecte : Alois Giefer.

Architecte : Löpfe et Hänni (?)
Architecte : J. J. van der Linden. Photographe : Jaap d'Oliveira.

Architecte : Georges Johannet. Photographe : Doisneau











Architecte : Georges Johannet. Photographe : Doisneau

Architecte : Georges Johannet. Photographe : Doisneau.
Pour finir, nous nous attarderons sur des escaliers d'architectures de Claude Parent.
D'abord la Maison Soultrait (1956-58) avec ces deux belles vues de l'escalier puis un immeuble de bureaux à Paris, réalisé avec Ionel Schein, équipé d'un escalier en dalles de verre très épaisses et massives.




Architectes : Claude Parent, Ionel Schein. Photographe : Etienne Bertrand Weill.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire