mardi 29 juillet 2014

Dakar Défense Europe


Une proue de navire dans un ciel moutonneux.
L'image est superbe. Elle rend service à l'architecture. Comment ne pas aimer ce point de vue sur l'hôtel N'Gor (Ngor) de Dakar ?
Ne peut-on pas dire qu'ici c'est autant le photographe que les architectes Chesneau, Verola et Lenoble qui ont fait cette image ? L'éditeur de cette superbe carte postale est Artis à Dakar et c'est difficile de dire si c'est également le nom du photographe.





L'extrémité arrondie, la fenêtre en hublot, la blancheur, les pilotis, les emboîtements des volumes, tout cela sent une architecture moderniste adoucie, un style qui répond au désir des grandes machines administratives et coloniales françaises. Certes mais ne soyons pas dur avec cette architecture de grand hall, d'escaliers époustouflants, de façades rigoristes car elle a des qualités indéniables, des forces que le photographe en venant ici a su révéler.  Cet héritage d'un grand style d'ordre français ne doit pas être boudé mais l'histoire doit nous autoriser à évaluer de nouveau ce style net, franc (oui !) au dessin souvent superbe.
C'est le cas ici. L'Hôtel Ngor est tellement moderne qu'il est attribué sur de nombreux sites locaux à ... Le Corbusier ! Bien évidemment, si on en croit Kultermann qui l'évoque dans son excellent ouvrage Architecture Nouvelle en Afrique, les auteurs de cet hôtel sont bien les architectes Chesneau, Verola et Lenoble.
On trouve très peu de choses sur ces architectes et sur l'hôtel lui-même. C'est d'ailleurs assez sidérant vu la qualité de l'ensemble et son ambition. Par contre, on retrouve messieurs Chesneau et Verola nommés pour la Tour Europe à la Défense à Paris en 1969 et cette fois ils sont associés à messieurs Delb et Lalande.
On voit cette Tour Europe ici :



La Tour Europe est celle à l'extrême gauche de la carte postale Yvon. On aimera l'alignement sage et puissant de toutes ses tours, assemblées comme des copines allant faire du shopping à la Défense. L'éditeur nous les nomme toutes et on s'amuse de ces nominations : Europe, Aquitaine, E.D.F-G.D.F, et notre très belle tour Aurore que nous avons évoquée si souvent.
On retrouve d'ailleurs la Tour Aurore et Europe ici :



Et même si nos deux tours ne sont visibles ici que par petits morceaux, (voyez-vous la Tour Europe au fond ?) une nouvelle fois l'éditeur Yvon nous sert l'ensemble des noms des noms : place des reflets, Centre commercial BUREF, Vision 80, Aquitaine, Europe et Aurore.
Je ne sais pas pourquoi mais l'éditeur ne nous donne les noms des architectes seulement pour la Tour Aquitaine et on y retrouve un nom bien connu ici : les frères Arsène, Henry et... Schoeller, l'architecte de nos piscines Tournesol !
Le point de vue de cette photographie est bien plus ouvert, nous présentant la Défense comme une organisation de canyons entre les tours et la place des reflets doit sans doute son nom aux parois de verres qui miroitent et reflètent à l'infini. On aimera l'effet de dalle que nous défendons, la convivialité minérale, la netteté paysagée dans laquelle la nature n'a sa place que dans des jardinières surdimensionnées et c'est bien suffisant, presque trop. Et là, les employés, les visiteurs viennent s'asseoir et jouissent du ciel, des façades, et du beau mobilier.
On n'a besoin de rien d'autre non ?









Aucun commentaire:

Publier un commentaire