mardi 19 juin 2018

Le Corbusier et l'incendie campagnard

Ce samedi 23 juin aura lieu un événement important dans le paysage corbuséen : la réouverture de l'espace Le Corbusier, Norbert Bézard à Piacé, dans la Sarthe.
Restauré, réaménagé, présentant de nouvelles pièces de Norbert Bézard ou de Perriand et Prouvé, l'espace ainsi réouvert vous permettra toute l'année de comprendre les enjeux de cette collaboration entre un céramiste Nobert Bézard dans la campagne et un architecte révolutionnaire, Le Corbusier.
Toute l'année vous pouvez donc en descendant vers Bordeaux et Frugès depuis Paris, vous offrir une halte à Piacé pour voir comment Le Corbusier savait aimer les gens, savait travailler aussi sur l'espace des campagnes françaises, un peu loin de l'image que l'on a souvent de lui, celle essentiellement d'un homme des villes. Tout corbuséen qui se respecte se doit de passer à Piacé.
En plus, le parcours d'art contemporain s'est étoffé (29 pièces !) et il est lui aussi ouvert toute l'année, vous permettant de vous promener dans la verdure à la recherche d'œuvres d'artistes contemporains allant de Pierre Huyghe à Florence Doléac, de Lilian Bourgeat à Jean-Benjamin Maneval et sa célèbre bulle six coques.
N'oublions pas que dès ce samedi 23 juin vous pourrez voir aussi une exposition exceptionnelle des multiples et des éditions de Claes Oldenburg ! Incroyable !
Mais si vous aimez les gens, le feu, si vous aimez croire que l'art contemporain c'est aussi la fin joyeuse d'une pièce, vous viendrez assister à la mise à feu de l'œuvre de Séverine Hubard, mise à feu ici n'est pas un effet de langage... L'incendie de cette œuvre, tout comme celle de Pascal Rivet en 2015, viendra clore la journée d'inauguration et lancer la nouvelle programmation ! C'est la fête !
On vous attend !
Tout est...GRATUIT !
(sauf le cochon grillé, faut tout de même pas pousser....)

Pour toutes les informations pratiques vous pouvez aller là :
https://www.piaceleradieux.com/actualites/ 






Aucun commentaire:

Publier un commentaire