dimanche 28 juin 2015

Autodafé agricole et célébrations corbuséennes

Ça y est ! La Quinzaine Radieuse est lancée et les expositions sont ouvertes à Piacé.
Je vous donne à voir en ce dimanche quelques images de l'événement inaugural que vous avez peut-être, malheureusement pour vous, loupé et quelques images des expositions pour vous donnez envie de venir.
Pascal Rivet a donc réalisé sa performance Jour de Fête le soir même de l'ouverture des expositions. Le spectacle fut incroyable d'intensité quasi-dramatique tant l'incendie d'une oeuvre, sorte d'autodafé agricole, est chargé malgré (ou avec...) l'artiste d'images débordantes.
Pendant que je faisais visiter la bulle six coques de nombreux visiteurs ne voulaient pas croire que l'artiste était déterminé à embraser ce superbe tracteur de bois, certains étant sidérés, d'autres à la limite de la colère et de l'incompréhension. Pourtant, tranquillement, déterminé par son action, l'artiste Pascal Rivet s'est approché de ce si particulier fagot pour l'enflammer. Aucun retour en arrière possible. C'est sans doute cela qui fait la force du feu, cette projection immédiate dans le futur de la destruction. Le silence intense du public venu nombreux, le cercle de distance respectueuse (le feu l'impose) qui se fit autour du brasier, la lumière s'intensifiant au fur et à mesure que le jour décroissait, et les visages des spectateurs tremblant d'une lumière orangée, tout cela fit de la performance de l'artiste un moment de souvenir collectif qui marquera je crois tout ceux qui y ont assisté. C'était beau, empreint d'une nostalgie douce, d'une attention au danger, chacun rêvant à la conclusion possible de ce feu. La peur, le danger, les enfants courant librement autour, les adultes regardant comment l'image du tracteur a produit des signes politiques, sociaux ou simplement une beauté saisissante, tout fut parfaitement réalisé. Et alors que le tas de braise finissait de mourir, la fête a continué avec la musique et la danse.
Pourquoi n'êtes-vous pas venus ?






Pascal Rivet met le feu à son tracteur :




 Le public, la lumière et la chaleur :



Élina et Lucas attentifs :



































Le lendemain, Pascal Rivet ramasse les cendres du bûcher pour faire l'édition de 30 boîtes reliquaires qui sont disponibles à l'achat à Piacé.




























Mais la Quinzaine Radieuse c'est aussi cette année une exceptionnelle exposition des œuvres du sculpteur Joseph Savina et de Le Corbusier. Des pièces superbes et très rarement visibles sont présentées avec des dessins, des courriers, des photographies qui prouvent comment les deux hommes dans une amitié solide réussissaient à faire des œuvres signées deux fois. Les questions de la traduction, de l'originalité, de l'interprétation et de la qualification incertaine entre art et artisanat sont posées par cette exposition. C'est rare de voir ainsi ce travail.
Ajoutez le parcours d'œuvres contemporaines et les deux expositions permettant de voir le travail de Norbert Bézard, céramiste et concepteur avec Le Corbusier du rêve d'une ferme radieuse et vous n'avez aucune raison de ne pas venir à Piacé pour passer une journée inoubliable dans un petit village sachant jouer avec son monde, son histoire.
Venez ! 
Pour toutes informations et pour organiser votre visite :












4 commentaires:

  1. et superbe travail de toute l'équipe ! Quelle énergie !

    RépondreSupprimer
  2. Belle série d'images David ! À part peut-être cette tête de sculpture ?!

    RépondreSupprimer