vendredi 11 mai 2018

Monsieur Robuchon et Le Corbusier sont sur une péniche

Nous avons ici vu la péniche Louise-Catherine de l'Armée du Salut, péniche de béton dont les aménagements furent réalisés par Le Corbusier. L'histoire en est belle jusqu'à ce qu'elle coule lors des dernières inondations de Paris cet hiver... Nous espérons tous son renflouement rapide et une attention plus poussée à son entretien et à sa sauvegarde. Disons... que des mariniers puissent à l'avenir venir de temps en temps en vérifier son amarrage...


Voici une autre carte postale de cette Péniche Louise-Catherine, ici amarrée au Quai du Louvre, donc bien en plein Paris. On remarque que le seul signe visible de sa présence devait être le drapeau dépassant du quai. On notera la qualité particulièrement pauvre de cette édition, dont la photographie est vraiment peu précise tout comme l'impression un peu trop grasse qui écrase les détails. L'Armée du Salut oublie de nommer l'architecte Le Corbusier et le photographe. Sans doute que le plus important dans ce désir d'image était que l'Armée du Salut communique sur l'implantation urbaine, en plein centre, au pied du Louvre pour affirmer sa présence et son action. Comment donc cette carte postale était-elle distribuée ? Sur place ? Envoyée aux donateurs ?
Mais nous pouvons comparer cette péniche aménagée par Le Corbusier à l'une de ses sœurs, également de béton, également transformée pour l'accueil :


Cette fois, cette péniche est baptisée du très beau nom de  Je Sers et elle est le siège de l'Entr'aide Sociale Batelière, elle comporte également une chapelle. On trouve sur sa construction des informations contradictoires affirmant qu'elle fut fabriquée soit à Poses, soit à Amfreville dans l'Eure, donc très proche de chez moi, tout comme celle de Le Corbusier qui aurait été construite, elle, à Amfreville-la-Mivoie mais en Seine Maritime. Une confusion sans doute ? On reviendra là-dessus. D'ailleurs l'éditeur Lumicap nous confirme bien Poses en 1919 comme création de cette péniche. Par contre aucune information sur l'architecte ou l'aménageur de cette péniche dont il serait bien intéressant de regarder les différences et proximités avec celle de Le Corbusier. Je Sers, bien plus close, ourlée de hublots hexagonaux un rien Art Déco (tout comme sa blancheur), veut surtout affirmer son caractère religieux en affichant les immenses croix qui marquent l'édicule d'accueil en proue du bâtiment qui agit lui comme un signal.
En quelque sorte, ces croix immenses font office d'enseigne de la péniche. Celle de l'Armée du Salut, Louise-Catherine, préfère inscrire sur sa coque asile flottant pour informer de sa fonction. L'architecte de cet aménagement de la péniche Je Sers serait Pierre Robuchon travaillant pour la Société d'Entreprises de Maçonnerie et de Béton Armé. On trouve une trace de cet architecte ici :
https://archiwebture.citedelarchitecture.fr/pdf/FRAPN02_BAH24_objet-28171.pdf
Mais voilà, cela ne me suffit pas et j'ai besoin d'aller voir. Et je jubile !
En cherchant pour chacune des fiches de ce Pierre Robuchon, architecte, leur localisation, quelle ne fut pas ma surprise de trouver sur Google Earth, non seulement l'un de ses immeubles construit en 1927 mais encore une plaque avec son nom signant le bâtiment ! Il me faudra l'ajouter à ma collection de plaques d'architectes !


Comme il est émouvant, toujours, de revenir sur les pas d'un architecte, de suivre cette histoire d'indice en indice. Mais resteront des interrogations sur les principes constructifs de cette péniche par ce Monsieur Robuchon qui semble pourtant avoir été un spécialiste du béton armé. Est-il allé visiter celle de son collègue Le Corbusier ? En a-t-il moqué, aimé les solutions ? Comment l'un l'autre ont-ils pu prendre en charge au-delà des différences de programmes les capacités de ces barges de béton ?
Bien entendu, à ma prochaine sortie parisienne, j'irai faire des photographies de cet immeuble de Monsieur Robuchon, architecte et... aménageur de péniche !
Pourrait-on rêver, un jour, de voir les deux sœurs, bord à bord, sur la Seine ?

Pour en savoir plus sur la péniche Je Sers :
http://www.bateaujesers.org/histoire.html
Pour revoir l'article sur Louise-Catherine :
http://archipostalecarte.blogspot.fr/2015/03/le-corbusier-pour-les-hommes.html
Pour voir le Louise-Catherine sortir de l'eau :
http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-la-peniche-de-le-corbusier-commence-a-sortir-la-tete-de-l-eau-05-03-2018-7592001.php
Pour revoir les articles sur l'Armée du Salut et Le Corbusier :
http://archipostcard.blogspot.fr/search?q=refuge

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire