dimanche 24 mai 2015

C'est le bon coin pour un bungalow

J'ai vu par deux fois en quelques jours d'intervalle la même annonce parue sur le site "Le Bon Coin".
Puis, alors que je cherchais à mon tour pour une amie critique d'architecture des cartes postales d'un village reconstruit, je retrouve, perdue dans ma douzaine de boîtes Ikea pleines de cartes postales, l'une d'entre elles qui fait plus qu'évoquer l'annonce du Bon Coin.
Regardons d'abord la carte postale :



Un premier plan fleuri de rosiers rouges permet au photographe des éditions Pierre Artaud et Compagnie de placer les bungalows étranges au fond de la verdure. Nous sommes à Cournon-d'Auvergne, sur les bords de l'Allier, proches d'un plan d'eau dans ce que l'éditeur appelle la "station-verte".
On y voit donc des petites constructions tout en courbes mêlant semble-t-il l'aluminium et le bois, posées sur une sorte de petite estrade. On devine aussi deux modèles car certains ont deux ouvertures et d'autres une seule. À moins qu'il ne s'agisse du recto et verso de la même construction. On ajoute une terrasse sur le devant et on peut aimer, sous l'ombre du parasol bleu, se reposer au vert dans des bungalows hésitant entre le tonneau, la yourte, ou le chalet suisse...
La carte postale ne nomme aucun architecte, aucun nom d'entrepreneur ou de constructeur.









Mais voilà qu'arrivent les annonces du site Le Bon Coin :
http://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/806560359.htm?ca=11_s
http://www.leboncoin.fr/collection/780976950.htm
Même s'il y a deux annonces, il s'agit bien de la même habitation légère de loisirs. Est-ce vraiment un hasard ces deux annonces simultanées pour un objet aussi particulier ou s'agit-il d'une liquidation d'un ensemble provenant d'un camping ou d'une zone de loisir, un peu à l'exemple des Tétrodons ?
En attendant, on peut se régaler de retrouver ainsi notre beau modèle de bungalow vu sur la carte postale plus haut et qui cherche donc un heureux propriétaire pour vivre une nouvelle vie. On peut aussi grâce aux photographies de ces annonces mieux comprendre la structure de la construction et la grande beauté de ses courbes. Difficile aussi de savoir si ce bungalow en vente pourrait venir de Cournon-d'Auvergne. Il va de soi que cela nous donne aussi l'occasion de dire que l'histoire des micro-architectures passe souvent sur ces types un peu oubliés de cette histoire et de l'histoire de l'architecture tout court. C'est bien dommage car ce modèle n'a rien à envier à une bulle six coques ou à un chalet en bois de Gérard Grandval. Qui nous trouvera si ce n'est le nom de l'architecte, celui du concepteur ?
Qui se fera ce cadeau superbe et, un matin un peu frais, posera sur un semi-remorque le beau bungalow pour qu'il vive une nouvelle vie, restauré et aimé ? À vos chéquiers !
Je remercie le site le Strict Maximum (très bon site) et Marc Hamandjian de m'avoir signalé cette annonce qui trouva un écho favorable dans mon désordre finalement bien riche.


























Dernière minute !
Voici que notre ami photographe Frédéric Lefever m'envoie un très beau cliché qu'il a réalisé en 1999 à Fumel de la même habitation légère de loisirs ! C'est incroyable ! On remarque sur celle-ci une transformation de la façade beaucoup plus ouverte et c'est aussi très beau. Tout cela donne vachement envie d'en savoir plus sur cette construction et sur sa diffusion.
Merci de ne pas dupliquer cette image sans autorisation de son auteur.
Pour retrouver l'univers de Frédéric Lefever, allez sur son site :
http://www.frederic-lefever.com/



Des nouveautés aussi sur ce nouvel article :

5 commentaires:

  1. J'avais trouvé une pub pour ce chalet dans une revue, Il s’agit d'un chalet Nova fabriqué par la société Rochel en 1970.
    Je cherche la revue depuis une semaine, impossible de retomber dessus :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tony, c'est une superbe piste ! Je cherche de mon côté.

      Supprimer
  2. cartes postales avec Nova chalet ici
    cherche : Le Lioran , Tennis au delcampe.com

    RépondreSupprimer