mercredi 8 avril 2015

Nous, les petits, les obscurs, les sans-grade...



Dans un bleu parfait toujours en haut de l'image pour dire le ciel et la joie de vivre, à une distance tenue entre trop proche et trop loin, à une hauteur d'homme qui regarde sans effet d'œil intempestif, voici que le photographe de chez Combier nous donne à voir la piscine de Sainte Geneviève-des-bois dessinée par l'architecte Monsaingeon dont je ne sais rien. Il a réalisé une façade abstraite presque pure qu'il a posée entre deux petites buttes du terrain donnant ainsi la sensation de passer un peu sous terre lorsqu'on entre. Aucun signe de l'activité de la construction sur ce dessin, ne rien dire de particulier, offrir d'abord une image sérieuse, solide à ceux qui viennent ici se baigner, nager.
C'est moderne.
Dans cette grande rigueur un rien froide, il y a la beauté simple d'une grille alternant le blanc et le noir, l'ouverture et la fermeture de grands morceaux de béton composés.
C'est sérieux.
Pas comme les citrouilles en plastique orange avaient dû se dire les autorités locales, on en a pour son argent de contribuables, car, une piscine, c'est toujours déficitaire, alors autant que ça ait l'air de quelque chose. Les enfants sont si impatients du bain qu'ils sont déjà en maillot et torse nu avant d'entrer ! Je reconnais une fois encore les bermudas vus ici ! Que fera le papa ? Ira-t-il en spectateur regarder la marmaille faire la baleine ou bien a-t-il l'intention de se baigner aussi ?
À moins que...



À moins qu'il ne profite d'être seul pour aller à la Poste de Sainte Geneviève-des-bois, pour déposer une carte postale Combier représentant ladite Poste. Bouclant ainsi le geste, mettant l'image face à son lieu, comme une tautologie postale. Il aura écrit au dos des nouvelles brèves de la famille, dira les joies des bains pour les enfants et la venue prochaine de toute la nichée dans la famille restée à Limoges. Il ne remarquera pas que le nom de l'architecte J. Meret-Lagache figure au dos de sa carte postale.
Car même si la Poste est neuve, si son entrée est moderne avec son cube arrondi, on remarque peu l'architecture des petits, des obscurs, des sans grade.
Et souvent c'est dommage.

Merci Laurent Patart pour cette donation.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire