lundi 8 juillet 2019

Modernité adoucie, Reconstruction acceptée

Bonjour,
nous décidons de publier une lettre de Jean-Michel Lestrade envoyée à Jean-Louis Pensée, architecte.
Il y est question de la Reconstruction de Vitry-le-François et surtout de la nouvelle halle du marché.
En vert ce qui est difficile à lire.
Les deux autres personnes nommées Robert et André doivent certainement être Robert Clauzier qui a travaillé avec Jean-Louis Pensée sur cette halle et Robert Contenay, architecte de la Reconstruction de Vitry-le-François.
Copie carbone, dossier VlF (Vitry) tamponnée Ag. Lestrade. La carte postale était glissée dans le dossier. Pas expédiée, elle fut certainement achetée sur place comme à l'habitude de Jean-Michel Lestrade.
W. Riplet, J. J. Lestrade.


Royan, 22 septembre 1951

Cher confrère,

j'ai bien reçu ton télégramme hier. Je te réponds par le courrier car les plans et les calculs ne passeront pas par le même retour.
Tu me demandes si ton angle n'est pas trop ouvert et surtout si l'écartement des 24 pylônes sera assez sérieux pour tenir la charge.
J'ai déjà répondu à Robert, j'ai déjà envoyé mes calculs.
Il ne dépend pas de moi de défendre une reprise de charge modifiant alors à la fois ta forme et ton dessin mais aussi ton désir d'être dans le gabarit d'origine.
Moi, je calcule ce que l'on me donne à calculer. J'y ai mis cinq jours surtout pour ton idée de croisement de poutres très élégant certes mais certainement un rien compliqué à mettre en œuvre au niveau des coffrages. La charge est faite et tu assureras facilement la répartition des poussées avec cet angle très naturel en fait.
J'ai calculé au plus faible l'épaisseur de tes pylônes, même si je trouve que parfois, l'économie du béton et ce désir de faire fin n'est pas justifié. L'élégance n'est pas seulement dans la finesse*. Et l'épaisseur racontera bien physiquement j'entends, la charge et la beauté de cette charpente que Robert a superbement mise en œuvre. (depuis la reprise de son dessin, Plan 12/VlF/ 49)

Si tu n'es pas sûr de toi, je ne peux pas être celui qui te rassure. Je suis juste celui qui calcule.
Mais je te connais. Alors n'aie pas peur ça tiendra.
Tu sais comme j'aime bien ce genre de machin expressif, alors pourquoi vous avez pris le parti de le montrer par le dessous (visibilité de l'ancienne charpente) et de foutre ce toit avec des fausses fenêtres ?

Tu me répondras comme d'habitude : Modernité adoucie, Reconstruction acceptée.

Je te salue et je salue aussi Robert et André.
Fais comme lui, passe nous voir quand je sera rentré de Royan.
Jocelyne veut tester son nouveau civet...

Jean-Michel Lestrade

Ps : les plans 14/VlF/ 48 et le 51 sont encore ici. 
*Tu devrais être autour des 700 tonnes de béton, dis-donc...




édition Combier, Fonds Agence Lestrade.
L'éditeur ajoute : Ville Martyre totalement détruite par les bombardements Allemands en 1940.
Les Halles 






Aucun commentaire:

Publier un commentaire