samedi 22 juin 2013

Brutalisme à la plage



À Saint-Jean-de-Monts en Vendée sur la plage, on peut admirer (oui) le très beau V.V. F et son pavillon central.
On a déjà chanté sa beauté, interrogé son histoire mais rarement encore vu ainsi sa beauté. La carte postale Artaud ici nous le montre puissant, érigé et solide.
L'éditeur a parfaitement nettoyé l'image, découpant la construction sur son ciel, durcissant ainsi l'image et surtout l'architecture. En allant également en contre-plongée poser la proue d'une barque au premier plan, le photographe s'amuse sans doute des deux formes apportant aussi un registre coloré qui a disparu de la façade du V .V. F.
Cet immeuble serait de Jean (?) Marty, architecte. Il va sans dire que nous aimons tout particulièrement ce type de construction sculpturale, massive et intelligente dans l'organisation de sa façade. Un brutalisme à la française, d'une échelle humaine.





La tour de l'escalier est spectaculaire sur son mur aveugle et cette autre carte postale nous permet aussi de saisir la manière dont Jean (?) Marty a posé sa tour sur le sol. Regardez le très beau dessin de la passerelle !
Il s'agit là d'une belle œuvre qui soutient encore l'idée que les V.V.F à cette époque savaient être modernes et audacieux, ne cédant en rien à un régionalisme béat.
Il faut espérer que cet ensemble soit protégé et que rapidement il retrouve sa plénitude brutaliste.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire