dimanche 27 décembre 2015

Mazzocchio en Bretagne

On retrouve, une fois encore, un centre de vacances proposant des énigmes et curiosités architecturales :

















Cette carte postale en Communicolor (sic!) nous propose une vue aérienne du Village de Vacances de Ker Al Lann à Guitté en Bretagne. Sur un terrain verdoyant s'étalent trois programmes différents qui prennent chacun une forme particulière et originale.
Au premier plan, des constructions circulaires, en couronne, formant au centre un patio et qui m'évoquent les mazzocchi (mazzocchio au pluriel) de Claude Lothier.





On devine qu'il s'agit sans doute de bungalows de couchage ainsi regroupés en cercle comme pouvaient le faire les pionniers américains avec leurs chariots pour se protéger des indiens ! On notera aussi le dessin très curieux des modules ainsi reliés entre eux, dont le toit descend jusqu'au sol.
Juste derrière on devine la piscine elle aussi très originale dans son plan semi-circulaire, fragmentée en parts et pouvant laisser croire que, par un mouvement rotatif, une partie de la piscine pourrait être découvrable.













On voit aussi qu'une partie de la construction possède un toit végétalisé et semble semi-enterrée. Tout cela se fragmentant autour d'un point central situé au milieu de la piscine : un dessin fait au compas donc.
Puis, au fond de l'image, dans la verdure, bien camouflés et pour cause, on devine une autre série de constructions éparpillées-serrées.





Cette fois, on comprend bien que ces petites constructions sont en béton brut de décoffrage et possèdent chacune une cheminée (barbecue ?) et une large baie. On retrouve cela dans l'autre carte postale :



















Mais qui a dessiné et construit cet ensemble bien curieux ? Est-ce le ou les mêmes architectes qui ont réalisé l'ensemble de ce programme ? Je ne sais pas...
Pourtant, l'ensemble propose bien des particularités, des modernités certes peu spectaculaires mais présentes faisant preuve d'un désir de faire une forme nouvelle et même audacieuse, je pense même ludique. On voit aussi un désir fort de fusion avec la nature et le paysage avec les toits végétalisés.
Alors, bien caché dans ce paysage breton, il doit faire bon partir de son petit bunker de béton pour se rendre en maillot à la piscine et à la salle à manger de ce petit village-vacances perdu dans la verdure.
Une idée de ces architectes ?
Pour retrouver tout le travail de Claude Lothier sur la perspective et sur les objets qui y sont liés comme l'œil, le mazzochio de Paolo Uccello, les joies de la spatialité de papier et des images, allez ici :
http://leblogdeclaudelothier.blogspot.fr/search/label/Mazzocchio 

Depuis le ciel satellitaire :





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire